Pluies torrentielles au Japon : Des milliers de secouristes mobilisés et le bilan s’alourdit à 57 morts

 Les pluies torrentielles au Japon font des dégâts dans la région ouest de l’archipel

Les pluies torrentielles au Japon s’abattent depuis quatre jours sur sur la région ouest du pays, provoquant inondations et glissements de terrain, ont fait au moins 57 morts, selon un bilan officiel provisoire. Les autorités ont ordonné l’évacuation de plus de deux millions de personnes, une instruction pas toujours respectée, car il est parfois impossible ou trop dangereux de bouger.

Le sud et l’ouest du Japon sont sous les eaux.  Les précipitations records enregistrées sur plusieurs régions (Hiroshima,  Kyoto, Okayama, etc.) ont entraîné des crues exceptionnelles, des glissements  de terrain et inondations, piégeant de nombreux habitants malgré des ordres d’évacuation donnés par les autorités locales à au moins 1,9 million de  personnes. Ce dimanche, au moins 57 morts et une cinquantaine de disparus sont à déplorer.  La chaîne publique NHK faisait état d’un bilan encore plus lourd de 65  morts et 61 disparus. Une centaine d’habitants des régions les plus touchées ont été blessées,  d’après l’Agence de gestion des incendies et catastrophes naturelles.

 

« Les opérations de secours sont maintenues 24 heures sur 24 », a indiqué Yoshihide Fujitani, un responsable de la gestion des catastrophes de la préfecture d’Hiroshima. « Nous prenons également en charge les personnes évacuées et tentons de remettre en état les infrastructures vitales comme les réseau d’eau et le gaz », a déclaré M. Fujitani. « Nous faisons de notre mieux. »

Quelque 54 000 pompiers, policiers et militaires des Forces d’autodéfense ont été déployés sur le terrain, « faisant leur maximum pour sauver des vies », a souligné M. Abe, mais ils affrontent des difficultés majeures compte tenu de l’inaccessibilité de certains lieux en pleine campagne.

Les pluies torrentielles au Japon devraient durer jusqu’à dimanche

Les précipitations ont dépassé un mètre en une centaine d’heures dans plusieurs régions, l’agence météorologique estimant que de tels niveaux ne sont atteints que rarement en plusieurs décennies. Elle a qualifié les pluies de « terribles » et estimé qu’elles dureraient jusqu’à dimanche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *