Plus d’une centaine de dauphins massacrés par des plongeurs depuis le 6 janvier dans l’indifférence générale

On évoque souvent l’horreur du massacre des dauphins aux îles Féroé lors de la tradition barbare baptisée « grindadráp ». Mais au Japon, les dauphins vivent également un véritable enfer. Les pêcheurs de la baie de Taiji quittent quotidiennement les ports en direction du large à la recherche de groupes de dauphins.

Ils les regroupent avec brutalité et les ramènent dans la baie. Une fois sur place, un processus de sélection terrible débute. Certains dauphins, les plus beaux, sont sélectionnés pour la captivité. Les autres sont assassinés.

La page C’est assez  tente de montrer la réalité de ce que vivent les cétacés partout dans le monde. Le collectif s’intéresse spécialement aux massacres perpétrés dans la baie de Taiji. Les images sont souvent violentes et provoquent de la colère mêlée à de l’indignation.

Ce vendredi 17 janvier, un appel à manifestation a été lancé.

« Depuis le 6 janvier, 22 dauphins ont été capturés pour satisfaire à la demande de l’industrie de la captivité, 120 dauphins ont été tués pour leur viande, viande vendue ensuite dans les rayons des supermarchés japonais, bien qu’elle soit jugée impropre à la consommation humaine. Ces derniers jours, les tueurs ont fait preuve d’une cruauté sans nom. Une cruauté insoutenable tout particulièrement envers les dauphins bleus et blancs conduits dans la baie le 12 janvier dernier.

Après que les mammifères marins aient été conduits dans la baie, plusieurs d’entre eux ont paniqué et ont été grièvement blessés en tentant d’échapper à leurs bourreaux. L’un d’entre a subi de terribles blessures à la mâchoire, et a perdu énormément de sang alors qu’un plongeur essayait de le ramener sous les bâches pour le tuer.

Aucun média français ne parle de ces chasses. C’est pourquoi nous avons besoin de vous pour diffuser ces informations et ces images insoutenables. Le public doit être informé.

Les photos, vidéos prises durant ces massacres sont « des preuves irréfutables que les chasses aux dauphins de Taiji sont particulièrement inhumaines et extrêmement cruelles ».