Blague : Un employé a essayé de s’asseoir à côté de son patron pendant leur pause déjeuner

Un employé a essayé de s’asseoir à côté de son patron pendant leur pause déjeuner. Le patron l’a juste regardé avec dégout, et a dit avec arrogance :

« Un cygne ne devrait pas se lier d’amitié avec un cochon. »

L’employé a souri et a répondu : « Alors je vais bouger sur la table à côté. »

Cependant, le patron était en colère et ne voulait pas que les choses s’arrêtent là. Comment est-ce qu’un simple employé avait pu lui faire ça ? Oser penser que ce serait acceptable ?

Il a décidé de se venger de l’employé et de lui faire une petite frayeur.

Le lendemain, il a appelé sur l’employé et l’a invité à le rejoindre dans son bureau.

Quand l’homme est entré dans la pièce, le patron a dit : « Aujourd’hui est le jour de votre évaluation. À la fin, vous pourriez avoir une promotion et un certificat. Je vais vous poser quelques questions et vous n’avez qu’à répondre. Vous comprenez ? »

L’employé a hoché de la tête.

Le manager est ensuite passé aux questions habituelles qu’on pose lors de l’évaluation. L’employé a répondu à toutes les questions sans hésiter.

Finalement, le patron lui a posé une question spéciale. Une question qu’il avait lui-même préparée.

Il lui a demandé : « Imaginez que vous marchez dans la rue et que vous trouvez deux sacs. L’un est rempli d’or, l’autre est rempli de sagesse. Lequel choisiriez-vous ?

« Le sac remplir d’or, » a rapidement répondu l’employé.

Avec un air surpris, le patron a répondu : « Eh bien, je sais quel est votre problème. Vous ne dirigerez jamais cette entreprise, vous n’avez pas la bonne attitude. Vous ne comprenez manifestement pas notre philosophie. »

Le patron a continué : « Évidemment, vous auriez dû choisir la sagesse ; ça vaut beaucoup plus que tout l’or du monde. »

L’employé a fait non de la tête et a dit calmement : « D’habitude vous prenez ce que vous n’avez pas déjà. »

Le patron s’est mis en colère, son visage était tout rouge. Il enrageait, mais ne voulait pas montrer à quel point il était déstabilisé à cause des employés assis de l’autre cote de la porte.

Au lieu de cela, il a pris son stylo rouge et a écrit « trou du cul » en lettres capitales sur la fiche d’évaluation. Il a jeté le papier au visage de l’employé.

L’employé a pris la fiche et a dit : « Je vois que vous avez signé ma fiche, mais où est mon certificat ? »