À 28 ans, elle commence à tousser. Quelques jours plus tard, le docteur lui dit qu’elle décédera bientôt !!!

Emily Bennet Taylor agée de 28 ans et est originaire de Los Angeles. Elle aime le sport et en pratique beaucoup. Etant pom-pom girl, elle ramène toujours sa bonne humeur sur le terrain. Elle partage un appartement avec son fiancé, Miles et ce depuis l’université et tous les deux filent le parfait amour.
Depuis quelque temps Emily n’arrête pas de tousser et elle pense que c’est une allergie, mais ce n’était pas le cas.

04b173fbbd41dd6fa7de2350060a0426-800x600

Ayant mené toujours une vie saine avec beaucoup d’activité sportive, elle pense que c’est bénin. Elle est encore jeune et ne pense pas que quelque chose de terrible puisse lui arriver. Mais sa toux lui semble bizarre.
Elle décide alors de se renseigner sur Internet et téléphone à son petit-ami : « Je crois que j’ai un cancer des poumons », lui dit elle, alors qu’elle n’a jamais fumé une cigarette de sa vie. « Pourquoi ? » répond son fiancé. “Parce que j’ai regardé sur Internet.” Miles rigole : « Éteins ton ordinateur. Tu n’as pas de cancer des poumons. »

2

Sa toux ne s’améliore pas et Emily se résout à consulter un médecin. Elle passe un examen complet et une radio. Puis le diagnostic tombe : Emily est en phase terminale d’un cancer des poumons.

Généralement les médecins qui découvrent un cancer des poumons à ce stade avancé, évitent l’opération car le cancer est considéré comme fatal. La solution envisageable dans ce cas est la médecine palliative. Les patients y ont recourt dans les derniers moments de leur cancer. Généralement, il n’y a aucun traitement.

3

Emily est encore jeune et elle est très déterminée, elle refuse tout simplement de se laisser faire. La recherche sur le cancer des poumons – et tous les autres cancers d’ailleurs – avance très lentement. Les chances de succès de la chimiothérapie ne sont que de l’ordre de 20%. Mais Emily décide de tenter sa chance au moins une fois. Elle ne veut pas non plus abandonner son souhait d’avoir des enfants. C’est pourquoi, elle prend la décision de congeler neuf de ses ovules.

4

Après sa huitième séance de chimiothérapie, les médecins remarquent que l’impossible est en train d’arriver : le traitement fonctionne !

La tumeur régresse et diminue tellement qu’Emilie peut subir une intervention chirurgicale . À New York, le couple rencontre le Dr. Flores, spécialisé dans les tumeurs installées dans le thorax.

Cette dernière est prête à opérer la jeune femme mais la prévient que l’intervention sera difficile car elle va perdre la totalité de son poumon droit et une partie de son diaphragme.

5

Miles tente par tous les moyens de réconforter Emily avant la grande opération : « Faisons maintenant toutes les choses pour lesquelles tu as besoin de tes deux poumons, et dans un an, on refera les mêmes et on pourra voir à quel point tu t’es améliorée ! »

Emily est opérée le 8 février. Son opération se passe bien et, en se réveillant, elle demande immédiatement : « Suis-je guérie du cancer ? »

7

Miles regarde instantanément le chirurgien et demande : « Est-elle guérie du cancer ? » La réponse est incroyable : « Oui, elle est guérie. »

Le problème est que vivre avec un seul poumon est incroyablement difficile. Pendant les trois premiers jours, elle n’a pas assez d’air pour respirer. Et elle doit faire encore 28 séances de radiothérapie. Emily a finalement vaincu le cancer. Et avec Miles, elle peut enfin fonder une famille, comme ils le désirent les deux.

8

Pourtant, les médecins lui disent qu’elle est dans l’impossibilité de porter elle-même son enfant car les changements hormonaux liés à la grossesse peuvent impacter négativement son traitement contre le cancer. C’est pourquoi, ils doivent faire appel au service d’une mère porteuse.

Ils recherchent la bonne personne et contactent Angela Stark, une amie du lycée, qui était dans l’équipe de sport. « Quand j’ai lu qu’Emily cherchait une mère porteuse, j’ai su que je devais saisir cette chance pour l’aider ».

Le transfert d’embryon a lieu trois mois plus tard et le 2 septembre, Angela Stark apprend qu’elle est bel et bien enceinte – de jumeaux !

9

Emily ne croit pas qu’elle va être maman : « Je suis tellement excitée à l’idée que ce rêve se réalise. C’est ce rêve qui m’a continuellement motivé pendant tous mes traitements », raconte Emily en pleurs. « Ça signifie que l’on va simplement continuer. Le cancer fera toujours partie de nos vies car je veux aider les autres patients qui souffrent du cancer des poumons. Cette grossesse signifie qu’on l’a vaincu et que l’on va bien désormais. »

10

L’histoire d’Emily prouve qu’il faut toujours continuer à espérer et à se battre. Elle a gagné et réussi à devenir mère.

Si, vous aussi, vous avez été impressionnés par la force et le courage de cette mère, alors partagez son histoire incroyable avec tous ceux que vous connaissez.