Cette main s’est glissée dans la jupe de l’écolière. Mais après que cet homme ait vu ça, elle s’est rapidement rangée.

Mari Tonooka habite à Tokyo. Sa fille est en deuxième année de lycée et se fait harceler depuis longtemps dans les transports en commun aux heures de pointe. Depuis le début de l’année 2014 la jeune fille est victime d’agressions sexuelles dans le train qui l’emmène à l’école.

1

Pour y faire face, elle s’est essayée à différentes techniques comme par exemple prendre le train à des heures différentes ou encore emporter de petites alarmes bruyantes. Elle a même demandé à un copain d’école de l’accompagner. Malheuresment aucun de ses subterfuges n’a eu l’effet souhaité. Elle ne pouvait dire un mot et rentrait souvent chez elle en pleurant.

489dcc10a7d7742507d078a9eae458c9

Toute une année passe sans solution. Mais pendant ce temps, elle trouve la force de dire : « S’il vous plaît, arrêtez ! ». Elle est tout simplement ignorée, ou pire, accusée de diffamation envers ses agresseurs.

Elle se sent isolée, sans aide, avec le sentiment qu’elle seule réussira à se sortir de cette situation. C’est alors qu’au début 2015, elle trouve le courage d’attraper l’un de ses harceleur et de le présenter à la police qui l’arrête.

Après cet incident, elle et sa mère ont commencé à penser à une façon de prévenir des agressions sexuelles dans le train. Attraper les criminels n’est pas leur but premier… elles souhaitent juste trouver une protection efficace contre ces harcèlements.

En Avril 2015, la mère et sa fille sont venues avec des cartes « Prévention Harcèlement“ sur lesquels sont écrits : “Le harcèlement sexuel est un crime. Je ne serai/resterai pas dans le silence. »
La petite fille attache cette carte à la sangle de son sac à dos, directement sur l’épaule pour la mettre en évidence.

eb6eca74ee5d87ea36fefac444768771-560x800

Elle a été à l’école avec, et les harcèlements ont cessé ! La carte repousse les agresseurs loin d’elle.

72a29e62eb51501082a289a2d0309a61-800x600

Lorsque la maman publie l’idée innovante sur les réseaux sociaux, elle reçoit des centaines de réponses. Ce qui mène au lancement du “Projet Badge Anti-Agressions Sexuelles“.

95047933061195a5d5c5b852e8b06b4c

Dans le même temps, elle désire que le badge ait « un design que le femme pourraient porter sans se sentir gênées »

699dde1b24dee7ef8a27fd032a0588dc

Selon le “Metropolitan Police Statistics“, il y eu 340 cas répertoriés d’actes inappropriés dans le train en 2009. Parmi les arrestations pour crime contre la loi, 3 880 concernaient des actes d’attouchement. Cependant, les statistiques démontrent également que seul 1/10ème des victimes alerte la police ou porte plainte. Selon les comptes-rendus et le nombre d’arrestation, il semblerait que cela ne reflète pas la réalité. L’attouchement sexuel est un crime terrible commis par ceux qui prennent avantage du sentiment de honte de leurs victimes. Beaucoup ne lèvent pas la voix parce qu’ils se trouvent embarrassés ou ne veulent pas créer plus de problèmes. L’idée de prévenir ce crime avant qu’il n’ait lieu, avec un badge est vraiment révolutionnaire.