Incroyable : La Statue de la Liberté inspirée par une paysanne égyptienne.

Ceci est affirmé par l’institut Smithsonian, qui gère de nombreux musées à Washington.

L’architecte de la colossalle statue, le Français Frédéric-Auguste Bartholdi s’est rendu en Egypte en 1855-1856 et a développé une grande passion pour les monuments publics à grande échelle et les structures de colosses.

A cette époque le gouvernement égyptien lance un appel d’offres pour établir un phare au bout du canal de Suez, Bartholdi propose d’ériger une statue d’une femme drapée portant une torche, incarnant «l’Egypte apportant la lumière à l’Asie».

Pour ce monument il s’est inspiré de la silhouette «d’une femme paysanne voilée», affirme, photo à l’appui, Barry Moreno, auteur de plusieurs ouvrages sur la statue, cité par le site SmartNews de l’institution Smithsonian, en plein débat sur l’immigration aux Etats-Unis.

Refusé par la société qui gère le canal de Suez, Bartholdi va reprendre la silhouette de cette femme pour ériger en 1870 la Statue de la Liberté qui incarne la liberté éclairant le monde.

a82c94d7-8d57-4255-af37-9e19adb12161_JDX-NO-RATIO_WEB