En faisant le ménage, elle trouve cette lettre de la part de son mari atteint d’Alzheimer. Personne ne pourra retenir ses larmes !!!

Julia se réveille tôt le maton et remarque que son mari est absent. Il agit bizarrement depuis quelques mois et plus rien n’est pareil.

Elle descend du lit, s’étire et se prépare pour une journée de ménage. C’est alors qu’elle trouve quelque chose que son mari a laissé à son attention sur la table de chevet.

Quand elle lit ça, elle est incapable de retenir ses émotions. Voici ce qu’il a écrit :

3

« Ma chère Julia,

je t’écris alors que tu es encore endormie, juste au cas où demain ce n’est pas moi qui me réveille à tes côtés. Dans ces allers et retours, je passe chaque jour un peu plus de temps de l’autre côté. Et un jour, qui sait ? J’ai peur que l’un d’eux, je ne puisse pas revenir.

Juste au cas où demain je ne sois pas capable de comprendre ce qu’il m’arrive. Juste au cas où demain je ne puisse plus te dire à quel point j’admire et apprécie ton intégrité, cette détermination que tu as de rester près de moi, essayant de me rendre heureux en dépit de tout, comme tu l’as toujours fait.

Juste au cas où demain je ne suis plus conscient de ce que tu fais. Quand tu mets des mémos sur les portes pour ne pas que je mélange la salle de bain et la cuisine. Quand tu fais en sorte de rire lorsque je mets mes chaussures sans chaussette. Quand tu essaies de garder la conversation animée alors que je me perds dans toutes les phrases. Quand tu t’approches de moi discrètement et que tu murmures le nom de l’un de nos petits enfants à mon oreille. Quand tu réponds tendrement à l’une de ces crises de colère que j’ai, comme si quelque chose en moi se rebellait contre ce qui prend le contrôle sur moi.

Pour ça et tellement plus. Juste au cas où demain, je ne me souvienne plus de ton nom ou du mien.

Juste au cas où demain, je ne puisse pas te remercier.

Juste au cas où demain, Julia, je ne puisse pas te dire, même une dernière fois, que JE T’AIME.

A TOI, POUR TOUJOURS,

T.A.M.R »

Il est presque impossible de lire ces mots sans verser une larme. C’est merveilleux de lire une expression d’amour si belle, en dépit de la tristesse causée par l’oubli. Mais nous n’oublierons pas. Rappelons-le à la mémoire de chacun en le partageant avec les personnes que nous connaissons. Longue vie à l’amour !